Portrait de femme : EVA

Inès Corinto
           Eva a 35 ans et est née le 20 juillet 1981 à Forbach. Le père biologique ne sera pas présent, elle grandit avec un autre père qui est l’homme dont sa mère devient amoureuse. Elle a grandit dans un environnement essentiellement féminin. 
           Durant sa petite enfance elle se sentait plus âgée qu’elle ne l’était. Eva a été une petite fille avec une vie intérieure très riche. En effet elle m’a confié qu’elle aimait bien créer des histoires avec ses jouets qu’elle gardait dans sa tête car c’était une petite fille silencieuse. Parmi ses sources d’inspiration de cette époque on trouve les Disney et notamment Peter Pan qui lui a appris « rêve ta vie en couleurs c’est le secret du bonheur ».
Aujourd’hui elle s’éprouve comme si à l’intérieur d’elle-même le temps ne l’avait pas changé. Elle a fréquenté de la maternelle à la terminale une école privée catholique dans laquelle elle se sentait comme protégée.
          Les années passent, Eva a une scolarité et une enfance sans histoire. Elle a été une jeune fille discrète. Sur son chemin elle fait des rencontres bienveillantes parmi elles ,des professeurs Mesdames V et F ( français) et Monsieur C ( philo). Ces personnes passionnées et passionnantes compte parmi les adultes à avoir eu de l’influence sur l’adulte en devenir qu’elle était. Son éducation scolaire et ses proches lui ont appris des valeurs telles que la persévérance, l’exigence, l’espérance et le courage. L’ignorance de ses origines africaines ainsi que le vide crée par l’absence de son père crée un manque dans sa vie. Elle a vécu ce vide plutôt comme un appel d’air important qui la pousse à aller de l’avant, à aller chercher, à être curieuse. Peut-être est-ce ce mystère autour de son identité qui l’a motivée à explorer des questions existentielles et à se poser diverses questions relatives à l’Humain. Ainsi elle s’est lancée dans une fac de psychologie. Elle obtient un DEUG en sciences humaines et arts. Attirée par la psychologie du développement elle part à Grenoble pour préparer une licence. Ce qui a motivé son départ c’est aussi sa fin d’adolescence conflictuelle notamment avec son père. Conflit qui s’explique par la tendance naturelle qu’elle a à s’opposer au totalitarisme et paternalisme tout puissant. Son départ a créé une rupture avec ses parents. Ce temps là-bas lui a permis de multiplier les expériences qui furent riches et enrichissantes. Grâce à elles elle grandit très vite. A son retour un an après elle n’est plus une jeune fille naive, elle devient une jeune femme femme qui se cherche.
         Lassée par les questionnements théoriques mais toujours fasciné par les questions portant sur l’humain elle est en quête de matière. C’est pour cette raison qu’elle décide de s’interesse à l’endroit où tout commence, la petite enfance. Elle intègre l’IRTS pour préparer un diplôme d’éducatrice de jeunes enfants. L’année 2006 est importante dans la vie d’Eva pour plusieurs raisons. A l’âge de 25 ans elle obtient son diplôme et devient maman d’une petite fille. Elle n’échappe pas à l’histoire de sa lignée maternelle, elle aussi à ce premier bébé toute seule. Cette année là la rencontre avec son père biologique lui fait découvrir un morceau d’elle-même. Les années suivantes elle prend rapidement des responsabilités professionnelles de plus en plus importantes. Elle a été la direction d’un centre social. Avec ses équipes elle s’est mise à créer des projets pour tout type de public visant à l’épanouissement de chacun. Alors qu’elle devient formatrice petite enfance, elle rencontre son conjoint P. Elle travaille durant 3 ans au sein du pôle petite enfance de la ville de Metz.
          2013 marque un nouveau tournant dans sa vie, naissance de sa deuxième fille ainsi que de nouveaux projets. Elle déménage dans une grande maison à la campagne avec sa petite famille. Puis le temps d’une gestation ( 9 mois) elle crée le lieu de son nouvel emploi, une micro-crèche dont elle devient la directrice. Ce changement de vie n’est pas de tout repos, elle travaillait énormément, les nuits étaient très courtes la menant à un épuisement complet qui l’a fait tomber malade. Son médecin annonce le diagnostic : polyarthrite rhumatoïde débutante. Ces rhumatismes ont généré des blocages qui l’ont empêcher de travailler . Elle suit un traitement pendant 5 mois. 5 mois douloureux, fatigant et d’une grande solitude. Durant cette période elle prend le temps de s’écouter et Eva réalise alors qu’il lui fallait être différemment.
           Nous sommes en automne 2015 , Eva commence une formation en technique énergétique ( la Trame ) travaillant sur le corps et les émotions qu’elle a terminé cette année. Cette nouvelle compétence lui a permis de découvrir celle qu’elle a toujours été, celle qu’elle est.
         Aujourd’hui Eva est directrice de la micro-crèche les Hiboux à Gorze ainsi que praticienne de la Trame. C’est une femme épanouie et rayonnante car elle maintenant elle « est » ce qui l’anime. Désormais elle continue d’avancer son chemin et elle cultive son jardin.
Eva a répondu à une autre de mes créations dans laquelle je demandais aux gens  » Qu’est ce que c’est pour vous être une femme ? « Voici des extraits de la réponse que m’a formulé Eva.
 » Tout est déjà là, car tu nous en fais la démonstration et tu nous invites à y participer !
Etre une femme, n’est ce pas être une créatrice ? La femme est l’être par lequel jaillit la vie. La vie qu’elle aura porté en elle, la vie qui aura pris forme en elle après avoir patiemment mûri. La vie qu’elle aura su la recevoir en captant autour d’elle, dans son environnement, dans sa sensibilité, dans ses relations, les occasions de faire surgir l’inédit !
La femme n’est-elle pas une magicienne ? Elle sait donner forme à ce qui n’est pas, et elle trans-forme ce qui est. Laissez à une femme une idée, un projet, un objet… Attendez quelque temps, revenez-y, vous serez surpris de découvrir quelle destination originale elle lui aura donné. La femme se transforme elle même, vous connaissiez la douce, vous connaîtrez la tigresse, vous imaginiez la timide, vous rencontrerez la louve. Même son apparence est multiple, pour son plus grand plaisir… Les vêtements, les paillettes, les couleurs, les parfums, les coiffures, les bijoux, tout virevolte au rythme de ses humeurs.
Quel est ce rythme ? Qui oserait le suivre ?
C’est la Vie qui coule en elle au tempo de sa Nature. La femme est Lune( à tics, ou pas). Elle est soumise au rythme de la Lune, malgré elle, souvent, car personne ne le lui apprend. Longtemps elle lutte et cherche et parfois elle trouve cette vraie nature, le mystère qui l’entoure n’en devient que plus épais et plus profond… N’est ce pas une Déesse qui habite en chacune d’entre nous ? « 
Inès Corinto
Crédits photos : Paquetage
 
Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Leave a Reply