Portraits de femmes : Estelle Brochard

Inès Corinto

          J’ai rencontré Estelle il y a plusieurs mois de cela par l’intermédiaire de nos réseaux. J’avais déjà entendu parler de son travail en tant que clown ce qui m’avait interpellé. Nous nous étions rencontrés place St Jacques autour d’un verre par une belle journée ensoleillée. Je me souviens que lors de cette première rencontre elle m’avait surtout parlé de son métier de clown autour duquel de nombreux clichés. Après plusieurs échanges via Facebook et sms nous nous sommes revus au café des arcs ( situé place St Louis ), lieu que j’affectionne tout particulièrement. Ce fut une belle première rencontre riche en échanges intéressants, éclats de sourire, simplicité teinté de la familiarité d’une s?ur à une autre. C’est lors de cette échange que Estelle m’a parlé d’un livre très important sur mon chemin de femme, la Femme Lunaire de Miranda Gray. Ce livre est une invitation à vivre son cycle féminin en conscience. Nous avons parlé plusieurs heures de ce que nous faisions dans la vie, de ce que c’est pour nous être une femme, de nos engagements etc. Ce jour-là j’ai eu l’impression d’avoir une vision globale de qui est Estelle : une femme entière, engagée et poétique.

          Estelle Brochard est née le 27 juillet 1982 en Vendée. Elle a un frère de 3 ans son aîné. Elle a reçu une éducation catholique pratiquante au sein de laquelle la femme avait une place traditionnelle. Cette éducation l’a poussée a d’avantage s’affirmer dans ses choix. Dès l’âge de 7 ans jusqu’à ses 20 ans elle a fréquenté une école de musique. Ce fut une expérience des plus enrichissantes car elle y a rencontré des personnes passionnées avec qui elle a partagé des moments magiques à l’occasion des multiples concerts qu’ils ont fait tout ensemble. Ses parents lui ont permis de faire des études. Après un bac ES, direction l’université de Angers pour intégrer licence AES. Après quoi elle a obtenu un master 1 en gestion du patrimoine culturel et un master 2 en gestion culturelle. Durant ses études elle a été très heureuse, appréciant la liberté des études universitaires. A Orléans elle suit pendant 1 an un atelier clown. Une année riche où elle découvre une nouvelle façon de s’exprimer qui passe d’avantage par le corps. A Dijon elle intègre un théâtre universitaire . A Metz elle rencontre Caro et Bruno avec qui elle se remet à participer aux stages de clowns.

         A la fin de ses études elle est devenu administratrice au théâtre du Risorius puis pour la compagnie l’Assolatelier. Les années passent. Estelle ressent l’envie de mettre en place ses propres projets. Dans cette démarche ses proches l’ont totalement soutenu. Elle crée l’association les Portes Vives.

Elle me raconte :

«  Au départ, l’association a mis en place un programme de stage autour du spectacle vivant (clown, masque, percussions corporelles…), des soirées d’expressions libre « L’Ouvrage du Fou » et un projet participatif autour des récoltes de souvenirs « Les Récits Vagabonds ». Cette belle aventure a durée 2/3 ans avec diverses collaborations dont notamment Céline avec qui je travaille toujours. Et au fil des rencontres avec Delphine qui avait aussi son association en Meurthe et Moselle « L’atelier des Traverses » l’envie a germé de mutualiser nos forces et nos projets et pendant 2 ans ont a réfléchi a cette possibilité et nous avons créé une nouvelle association « L’Ouvre-Boîtes ». Le bébé de nos deux anciennes associations . Et maintenant on fait la part belle à nos créations tout en étant sur le terrain avec des actions participatives, des stages, … »

Aujourd’hui elle est une des gestionnaires de l’association l’Ouvre Boite, artiste de spectacle vivant en tant que clown.

Les conseils de Estelle : Oser être soi même, oser croire en ses rêves.

Pour la petite histoire je suis allée voir Ludivine, son clown. J’avais envie de la rencontrer maintenant que je connais d’avantage. C’était une rencontre poétique et fascinante. Estelle et Ludivine deux femmes en une merveilleuse chacune à leur manière. Je t’invite à aller les rencontrer toutes les deux. Elles m’ont donné envie de partir à la découverte de mon clown.

Inès CORINTO

Crédits photo : Sangria

Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Leave a Reply