Portraits de femmes : Margaud Antoine Fabry

Inès Corinto

 

Margaud est née le 11 août 1988. Elle a grandi entre la ruralité de Malzéville et l’urbain de Nancy. Elle est l’ainée d’un petit frère, la fille d’une mère au foyer et d’un père agriculteur.

Elle est actuellement adjointe à la jeunesse à Metz.

Lorsque je lui demande quels sont ses modèles elle me cite en premier lieu ses parents, un couple complémentaire avec une maman engagée et un papa cultivé. Elle me cite aussi Caroline de Haas, secrétaire générale de l’UNEF au niveau nationale et aussi Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir.

Dans son environnement familiale il était donc question d’engagement avec une mère qui a été conseillère déléguée aux affaires scolaires et un père lecteur du Canard Enchainé, Télérama…

Petite fille elle s’était présentée au conseil municipal des enfants. Ensuite elle a été déléguée durant son parcours scolaire.

21 avril 2002 Jean-Marie Le Pen est au second tour de la présidentielle. Dans sa classe une copine d’origine maghrébine dit alors : «  Ma maman a commencé à faire ses valises ». Cette phrase poignante marque dans l’esprit de Margaud une véritable prise de conscience que les élections ont une influence concrète dans la vie des gens.

Ses années lycées sont marquées par la participation à des manifestations notamment à celle contre les CPE , contrats 1 ère embauche. Margaud et des amis forme alors un syndicat étudiant, ensemble ils organisent des assemblées générales.

Direction l’université de Nancy où durant ses années là elle n’ose pas encore aborder l’UNEF. Elle rejoint ensuite l’université de Metz pour y faire des études d’arts plastiques. Sa meilleure amie lui parle d’un festival contre le racisme organisé par l’UNEF qui cherche des bénévoles.

Son bénévolat lors de cet évènement marque alors le top départ de son engagement au sein du syndicat étudiant et a partisan. Ce qui lui plait c’est de constater que faire parti d’un syndicat étudiant paye et amène à des victoires concrètes dans le quotidien des étudiants.

Quelques années après elle s’engage au sein des MJS, Mouvement des Jeunes Socialistes tout en continuant son engagement en tant que syndicaliste.

Depuis 3 ans elle est adjointe à la Jeunesse, relations avec les acteurs socio-culturels, Metz Plage au sein de la ville de Metz.

D’après Margaud on a toujours besoin de prouver qu’on «  n’est pas une plante verte ». Il est important de ne pas hésiter à reprendre les gens qui font des remarques sexistes au quotidien et aussi à prendre la parole pour faire entendre son opinion.

Inès CORINTO

Crédits photos : Paquetage

Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Leave a Reply